Enquête de couverture vaccinale 2003

Mis à jour le 20 mai 2019

Enquête de couverture vaccinale suite à la campagne de vaccination contre le méningocoque C dans les Landes, les Pyrénées Atlantiques, et les Hautes Pyrénées, mai

Cette enquête réalisée par l'InVS en coordination avec les Ddass et Drass concernées s'intégrait dans une évaluation plus large visant à évaluer l'impact de la campagne de vaccinations contre le méningocoque C  réalisée la même année. Un sondage  à deux degrés a été réalisé chez les jeunes de 6 à 20 ans des établissements scolaires de chaque département. L'échantillon a été stratifié selon les zones géographiques définies d'après la présence des cas d'IIM C. Les informations ont été recueillies par auto-questionnaire. Pour les enfants des écoles primaires vaccinés pendant la campagne, les couvertures vaccinales étaient de 87,5% dans les Landes, de 78,7% dans les Pyrénées Atlantiques, de 82,0% dans les Hautes Pyrénées. Pour les enfants du secondaire vaccinés pendant la campagne, ces couvertures étaient de 86,2% dans les Landes, de 80,4% dans les Pyrénées Atlantiques, de 83,7% dans les Hautes Pyrénées. En tenant compte des vaccinations antérieures à la campagne, la couverture vaccinale en primaire et en secondaire étaient respectivement de 94,1%-93,7% dans les Landes, de 91,6-87,7% dans les Pyrénées Atlantiques et de 87,7%-87,1% dans les Hautes Pyrénées. Les auteurs notaient  la bonne adhésion de la population à cette campagne de vaccination réalisée dans l'urgence, les raisons de non-vaccination étant surtout la crainte d'effets secondaires des vaccins. Ils soulignaient l'intérêt de la méthode des sondages, dont les résultats sont dépendants des conditions d'organisation de la campagne de vaccination, et qui permet une estimation précise de la couverture avant campagne.