Mis à jour le 6 juillet 2019

Selon l’OMS (1994)1, le champ de la « santé environnement » comprend la quasi-totalité de la santé publique. Il comprend les aspects de la santé humaine, y compris la qualité de la vie générale ou celle au travail, qui sont déterminés par les facteurs physiques, chimiques, biologiques, sociaux, psychosociaux et esthétiques de notre environnement.

L’Organisation internationale du travail rejoint cette définition en affirmant que la santé appliquée à l’environnement de travail s’entend comme forme d’organisation matérielle du travail générant soit un bien être de la personne sur son lieu de travail, soit permettant d’écarter tout risque de danger physique et / ou mental pour l’individu2.
Par ailleurs, Le rôle de facteurs environnementaux et professionnels dans la survenue de certaines maladies est de plus en plus suspecté.

La Direction santé environnement travail (DSET) embrasse toutes les missions de Santé publique France dans le champ  de la santé environnement et celui de la santé au travail. Les nuisances rencontrées par les populations dans les environnements généraux et professionnels peuvent être similaires. Une meilleure compréhension de l’impact de ces nuisances doit tenir compte du cumul des environnements généraux et professionnels. La mutualisation des expertises et savoir-faire au sein de la DSET permet de répondre de manière plus pertinente aux enjeux de santé publique liés aux déterminants environnementaux et professionnels de la santé.
À cette fin, la DSET assure, coordonne et soutient le développement de programmes de surveillance de pathologies (ex : système national de déclaration obligatoire des mésothéliomes) ou des expositions (ex : biosurveillance des expositions professionnelles et/ou environnementales); elle organise des systèmes de surveillance généraliste selon une approche populationnelle (suivi de grandes cohortes COSET, Epinano, etc) ; elle réceptionne et traite les signalements et sollicitations qui lui parviennent, elle met en place des dispositifs d’alerte et de réponse et assure une veille scientifique dans ses domaines. Elle participe également à la formation et l’information de divers publics et ses activités sont fortement articulées avec la recherche notamment dans le cadre de collaborations avec des équipes investies sur les champs santé environnement et santé travail.
La finalité de ses actions est d’apporter des connaissances utiles pour informer les décideurs en charge des politiques publiques pour améliorer les conditions de vie des populations y compris celle au travail et de prévenir les risques liés aux expositions environnementales ou professionnelles.

La DSET compte environ 70 personnes avec une diversité des formations et des métiers exercés (épidémiologistes, médecins, pharmaciens, hygiénistes industriels, ingénieurs).

Pour assurer l’ensemble de ses activités, la DSET a développé de nombreux partenariats scientifiques et de collaborations européennes et internationales.

OMS Déclaration d’Helsinki sur l'environnement et la santé, Helsinki, 20–22 juin 1994  http://www.euro.who.int/__data/assets/pdf_file/0016/113326/Helsinki-Declaration-Action-Environment-Health-in-Europe-fr.pdf?ua=1
 2 BIT, SOLVE: Intégrer la promotion de la santé dans les politiques de sécurité et santé au travail. https://www.ilo.org/wcmsp5/groups/public/---ed_protect/---protrav/---safework/documents/instructionalmaterial/wcms_205085.pdf