Signalement d'irritations ORL et cutanées parmi les kinésithérapeutes d'un centre thermal : Rapport du Groupe alerte en santé travail (Gast) Occitanie en réponse à la saisine de l'ARS du 20/07/2017

Publié le 1 Septembre 2018
Mis à jour le 10 septembre 2019

Le 16 juin 2017, une section syndicale départementale a signalé des cas d'irritations ORL et cutanées chez des kinésithérapeutes exerçant dans d'un centre thermal du département de l'Hérault à différentes autorités administratives régionales dont l'ARS Occitanie. Ce signalement a été pris en charge par le groupe d'alerte en santé travail (Gast). Une démarche d'investigation en 3 volets (épidémiologique, technique et toxicologique, réglementaire) a été réalisée. L'apparition simultanée de plusieurs cas de symptômes cutanés et ORL, sur une période d'environ deux mois, suggère l'existence d'un phénomène de cas groupés avec une source d'exposition commune persistante sur le lieu de travail. Cette exposition professionnelle survient dans un contexte de mauvaises conditions de mise en oeuvre de la désinfection utilisant la substance active PHMB et de mauvaise ventilation des locaux. Les signes présentés par les kinésithérapeutes sont cohérents avec les effets sanitaires documentés pour le PHMB. L'organisation architecturale des cabines de massage, des réseaux d'eau et de la ventilation, ainsi que les résultats des tests techniques et de l'enquête épidémiologique, indiquent que l'ensemble des cabines sont potentiellement concernées par la problématique. Plusieurs propositions ont été formulées : travaux améliorant l'aéraulique sur toutes les cabines, substitution de la substance active PHMB, formation des équipes au risque chimique. Enfin, une information nationale a été réalisée auprès de l'agence chargée de l'évaluation de la substance active.

Auteur : Rivière Stéphanie
Année de publication : 2018
Pages : 30 p.