Impact sanitaire de l'utilisation du chlordécone aux Antilles françaises. Recommandations pour les recherches et les actions de santé publique. Octobre 2009

Publié le 1 Mars 2010
Mis à jour le 5 juillet 2019

La Martinique et la Guadeloupe subissent encore aujourd'hui une pollution de l'environnement par le chlordécone,un insecticide organochloré employé de 1973 jusqu'en 1993 dans les bananeraies. La persistance du chlordécone dans les sols consacrés à la culture de la banane, sa présence dans les eaux de rivières et les sédiments, la contamination de certaines espèces de la faune sauvage et de la chaîne alimentaire soulèvent des inquiétudes sanitaires en raison de sa toxicité. L'action 16 du Plan d'action chlordécone 2008-2010 demandait à l'Institut de veille sanitaire et à l'Institut national de la santé et de la recherche médicale de réunir un comité scientifique international pour proposer des recherches complémentaires et des mesures de renforcement de la surveillance de l'impact sanitaire des pesticides. Le Conseil scientifique a analysé les connaissances scientifiques et médicales disponibles et rencontré de nombreux acteurs. Il souligne que si les risques liés à l'exposition au chlordécone ne sont pas parmi les principaux problèmes de santé qui affectent les Antillais, ils n'en constituent pas moins un enjeu important qui doit être traité sérieusement et sur une durée prévisible de plusieurs dizaines d'années. Il a proposé les 12 recommandations suivantes : 1) développer la recherche toxicologique ; 2) poursuivre et renforcer la recherche épidémiologique ; 3) améliorer la connaissance des expositions ; 4) études d'imprégnation par le chlordécone ; 5) mieux connaître les conséquences sanitaires de l'exposition au chlordécone chez les travailleurs exposés ; 6) suivre l'état de santé de la population antillaise et tout particulièrement les enfants ; 7) renforcer et étendre le programme Jafa ; 8) envisager une approche spatialisée du risque ; 9) pas d'action nouvelle de dépistage ; 10) favoriser une dynamique sociale favorable à la prévention ; 11) évaluer le Plan chlordécone ; 12) organiser durablement la recherche en santé environnementale dans les départements français d'Amérique. (R.A.)

Année de publication : 2010
Pages : 96 p.