Surveillance épidémiologique des noyades. Enquête NOYADES 2021. 1er juin - 5 juillet 2021

Publié le 13 Juillet 2021
Mis à jour le 13 juillet 2021

Points clés

  • Un nombre total de 654 noyades est survenu en France entre le 1er juin et le 5 juillet, incluant 314 noyades accidentelles documentées, dont 79 suivies de décès (25 %). Ce nombre est élevé et représente pour les noyades accidentelles, comparativement à l’enquête 2018 sur la même période, une augmentation de 22 % et de 58 % des décès, respectivement 314 vs 257 et 79 vs 50.
  • En 2021, les deux catégories d’âge les plus représentées parmi les noyades accidentelles étaient les enfants âgés entre 0 et 5 ans (21 %) et les personnes âgées de 65 ans et plus (25 %).
  • Les noyades suivies de décès en cours d’eau et plan d’eau ont représenté 44 % du total des décès par noyades accidentelles et contrairement à 2018, ces décès n’ont pas seulement concerné les adultes, mais également les enfants et les adolescents.
  • Les noyades accidentelles étaient plus nombreuses dans les régions du littoral, notamment en Provence-Alpes-Côte d’Azur et en Occitanie, par rapport aux autres régions.
  • Ces noyades sont survenues dans le contexte de levée des mesures de restriction déployées pour la gestion de l’épidémie de coronavirus. Ces mesures se sont traduites notamment par une réduction importante de l'activité physique et une prise de poids entrainant une probable altération de la condition physique de la population.
  • L'augmentation du nombre de noyades pourrait donc être au moins partiellement liée à une mauvaise appréhension des capacités physiques ou à une dégradation de l'état de santé au sortir d’une longue période de moindre activité.
  • Ces premiers résultats soulignent la nécessité de renforcer la prévention sur le risque de noyades à tous les âges, en insistant sur la reprise progressive de l'activité physique, dont la baignade, tenant compte de l'état de santé de chacun.