Prévention des chutes chez les personnes âgées de plus de 75 ans vivant à leur domicile : analyse des interventions efficaces et perspectives de santé publique.

Publié le 11 Juillet 2017
Mis à jour le 10 septembre 2019

Plusieurs méta-analyses d'essais contrôlés randomisés ont montré que des programmes d'exercices physiques centrés sur l'entraînement de l'équilibre et le renforcement musculaire peuvent réduire significativement le taux de chutes chez les personnes âgées qui vivent à leur domicile, y compris chez les personnes de plus de 75 ans qui sont à plus haut risque. Des données récentes, dont les résultats de l'essai contrôlé randomisé français " Ossébo ", indiquent que l'exercice peut également réduire les chutes traumatiques (entraînant symptômes cliniques et/ou recours aux soins), qui sont les plus préoccupantes d'un point de vue clinique et de santé publique. Le type de programme doit être adapté à l'âge, ainsi qu'à l'état de santé et à l'état fonctionnel de la population-cible pour être efficace et acceptable sur le long terme. L'aménagement de l'habitat, surtout chez les personnes à plus haut risque, la correction des troubles de la vision, la diminution progressive des psychotropes sont également efficaces pour réduire les chutes. Les interventions multifactorielles reposant sur une évaluation individuelle suivie d'un ensemble de mesures préventives adaptées au profil de risque des personnes, semblent plus particulièrement adaptées aux personnes fragiles et à haut risque de chute. Dans la pratique courante, la recherche d'antécédents de chutes complétée par un test simple de l'équilibre et de la marche est recommandée comme première étape d'un dépistage systématique des personnes âgées à risque de chute. Des recherches complémentaires (translationnelles) doivent maintenant être menées pour déterminer les meilleures stratégies pour augmenter le taux de participation des personnes âgées aux programmes d'exercice et pour implémenter avec succès les programmes et actions efficaces (evidence-based) dans différents contextes.

Auteur : Dargent Molina P, Cassou B
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2017, n°. 16-17, p. 336-43