Les victimes de brûlures hospitalisées en France métropolitaine en 2014 et évolution depuis 2009

Publié le 1 Juin 2018
Mis à jour le 10 septembre 2019

Les données du Programme de médicalisation des systèmes d'information en médecine, chirurgie, obstétrique et odontologie (PMS I-MCO) pour les années 2009 à 2014 ont été analysées afin de quantifier et caractériser les victimes de brûlures hospitalisées résidant en France métropolitaine. En 2014, 8 120 patients ont été hospitalisés pour brûlure en France métropolitaine, soit un taux d'incidence de 12,3 pour 100 000 habitants. Ce taux est proche de ceux retrouvés dans la littérature. Les caractéristiques des patients hospitalisés sont cohérentes avec celles de la littérature : prédominance masculine, incidence élevée chez les enfants de moins de 5 ans, majorité de brûlures occasionnées par les liquides chauds. Sur la période 2009-2014, une baisse de l'incidence est constatée : 13,8 pour 100 000 en 2009 contre 12,3 pour 100 000 en 2014. Cette baisse est survenue dans un contexte où diverses actions de prévention ont été mises en place en France ces dernières années : réduction de la température maximale de l'eau chaude du robinet, obligation d'installation de détecteurs avertisseurs autonomes de fumée (DAA F), etc. Les résultats des analyses montrent qu'il faut aller plus loin en matière de prévention des brûlures : le nombre de patients hospitalisés pour brûlure reste élevé en 2014, alors que les brûlures sont le plus souvent évitables par l'adoption de règles de prudence simples à l'échelle individuelle ou par le renforcement du cadre réglementaire/législatif protecteur par l'État.

Auteur : Paget Louis-Marie, Thélot Bertrand
Année de publication : 2018
Pages : 12 p.