Les victimes de brûlures : patients hospitalisés en France métropolitaine en 2011 et évolution depuis 2008

Publié le 16 Février 2016
Mis à jour le 10 septembre 2019

Introduction : les brûlures entraînent chaque année en France plusieurs centaines de décès et des séquelles physiques et psychologiques importantes. Méthodes : les données du Programme de médicalisation des systèmes d'information (PMSI) de 2008 à 2011 ont été analysées pour la France métropolitaine. Tous les séjours hospitaliers de court séjour comportant un diagnostic principal de brûlure, codé en T20 à T32 dans la Classification internationale des maladies, 10e révision (CIM-10), ont été exploités. Résultats : en 2011, en France métropolitaine, 8 670 personnes (résidant en France métropolitaine) ont été hospitalisées pour brûlures, correspondant à 11 651 séjours hospitaliers. Les enfants de 0 à 4 ans représentaient plus du quart des victimes, les personnes de sexe masculin 63%. Pour 11,5% des patients hospitalisés en centre de traitement des brûlés, la brûlure était grave. Le taux d'incidence brut de victimes de brûlures hospitalisées était de 13,7 pour 100 000 habitants. Il était particulièrement élevé chez les enfants de moins de 5 ans (60,7) et chez les hommes (17,9 vs 9,9 chez les femmes). Le nombre de décès à l'hôpital était de 215, soit un taux de létalité intra-hospitalier de 2,5%. Conclusion : ces résultats épidémiologiques, cohérents avec la littérature internationale, caractérisent les patients atteints de brûlures et leur prise en charge hospitalière. Ils montrent l'importance de développer des actions de prévention, notamment chez les enfants à partir du moment où ils commencent à marcher, et chez les personnes âgées, chez qui les brûlures sont moins fréquentes mais plus graves. Ils pourraient être très utiles pour la planification et l'organisation des moyens hospitaliers.

Auteur : Dupont A, Pasquereau A, Rigou A, Thelot B
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2016, n°. 5-6, p. 71-9