Fièvre Q
Fièvre Q

Zoonose bactérienne due à Coxiella burnetii, la fièvre Q affecte l’Homme, les ruminants, les carnivores, des rongeurs et les oiseaux. Elle est présente partout dans le monde sauf en Nouvelle Zélande.

Mis à jour le 20 mai 2019

Fièvre Q : notre action

Si elle est rarement grave d’emblée, la fièvre Q est présente partout dans le monde, à l’exception de la Nouvelle-Zélande, et peut, dans environ 1% des cas, devenir chronique avec des atteintes cardiovasculaires graves : endocardites, infections d’anévrysme.
Le principal enjeu de santé publique de la fièvre Q en France est son potentiel épidémique chez l’Homme. Dans ce contexte, Santé publique France et le CNR des Rickettsies, Coxiella et Bartonella réalisent la surveillance épidémiologique de la fièvre Q pour suivre les tendances, détecter des évènements inhabituels et des cas groupés.

La surveillance épidémiologique de la fièvre Q

La surveillance épidémiologique de la fièvre Q est réalisée par Santé publique France avec le Centre national de référence des Rickettsies, Bartonella et Coxiella, via les diagnostics confirmés par le CNR, et les signalements de suspicion de cas groupés émanant des professionnels de santé.

Partenaires de la surveillance

  • Le Centre national de référence (CNR)

Responsable : Pr Pierre-Edouard FOURNIER
Email : pierre-edouard.fournier@univ-amu.fr
Adresse : Aix-Marseille Université
IHU Méditerranée-Infection
19-21, boulevard Jean Moulin - 13385 Marseille Cedex 05
Secrétariat : 04 13 73 24 01 - Fax : 04 13 73 24 02
Site CNR Rickettsies Coxiella et Bartonella :
https://www.mediterranee-infection.com/diagnostic/les-centres-nationaux-de-reference-cnr/cnr-rickettsioses/

  • Direction générale de l'alimentation (DGAL)

10 Rue du Séminaire, 94550 Chevilly-Larue

  • Anses (LNR Coxiella) :

14 Rue Pierre et Marie Curie, 94700 Maisons-Alfort