Botulisme

Dû à une neurotoxine bactérienne produite par Clostridium botulinum, le botulisme est une intoxination à l’origine d’atteintes neurologiques.

Mis à jour le 27 Juin 2019

Le botulisme : données

Le dispositif de surveillance du botulisme, basé sur les déclarations obligatoires permet de suivre l’évolution de cette toxi-infection.

Une stabilité du taux d’incidence

Depuis 1991, le taux d’incidence du botulisme est stable en France.

Nombre de foyers et de cas de botulisme déclarés en France entre 1991-2017
cas de botulisme déclarés en France entre 1991 et 2017

Entre 2013 et 2016, 39 foyers de botulisme confirmés (68 cas) et 3 suspects (4 cas), ont été identifiés.

En 2017, le taux d’incidence du botulisme était de 0,08 par million d’habitants. Un chiffre plus faible que le taux d’incidence moyen pour la période 1991-2016 (0,37 par million d’habitants par an.) Au cours de cette année, en 2017, 4 foyers de botulisme totalisant 5 malades ont été recensés. Un foyer est survenu en milieu familial.

Le botulisme davantage présent dans le Centre de la France

Une plus forte incidence dans le centre de la France : si la majorité des départements a été touchée au moins une fois par la maladie depuis 1991, les taux d’incidence annuels moyens les plus élevés sont observés dans les départements du centre de la France (Vienne, Allier, Indre, Saône-et-Loire et Creuse).

Incidence annuelle moyenne du botulisme par département, France, 1991-2017
Cartographie de l’incidence annuelle du botulisme par département en France, 1991-2017