Fardeau de la grippe en France métropolitaine, bilan des données de surveillance lors des épidémies 2011-12 à 2021-22

Publié le 24 janvier 2023
Mis à jour le 24 janvier 2023

La grippe saisonnière est une pathologie infectieuse respiratoire due aux virus influenza de type A (sous-types A (H1N1)pdm09 et A (H3N2)) ou de type B. En France métropolitaine, comme dans tous les pays à climat tempéré, elle cause une épidémie chaque année au moment de la saison hivernale, généralement entre décembre et mars, tandis que cette saisonnalité est moins marquée dans les zones intertropicales, y compris dans les régions et départements français d'outre-mer. Les épidémies de grippe saisonnière varient de façon substantielle d'une année à l'autre, en termes de souches virales en cause, de temporalité, d'ampleur et de sévérité. Il est de fait très difficile d'anticiper à l'avance leur impact. Ce rapport détaille les données de surveillance de la grippe pour les saisons 2011-2012 à 2021-2022, en se limitant aux données de France métropolitaine issues du réseau national de surveillance de la grippe coordonné par Santé publique France. En moyenne, par épidémie, au cours de la période d'étude, les données de surveillance en France métropolitaine recensaient plus d'un 1 million de consultations en médecine de ville, plus de 20 000 hospitalisations et environ 9 000 décès liés à la grippe, concentrés sur une durée moyenne de dix semaines d'épidémie, et ce avec des variations importantes d'une épidémie à l'autre et selon l'âge. Ces chiffres soulignent l'impact considérable de la grippe saisonnière pour la santé publique. Il est par ailleurs important de noter que les données issues de la médecine de ville et des hospitalisations sous-estiment fortement le fardeau réel de la grippe saisonnière.

Auteur : Bernard-Stoecklin Sibylle, Campèse Christine, Parent du Châtelet Isabelle
Année de publication : 2023
Pages : 16 p.
Collection : Synthèse - Données de surveillance