La surveillance épidémiologique de la grippe

Santé publique France coordonne la surveillance de la grippe. En France métropolitaine, elle débute en octobre et se termine mi-avril (l’année suivante).

Publié le 22 avril 2019

Santé publique France coordonne la surveillance de la grippe, dont les objectifs sont :

  • la détection du début de l’épidémie
  • la description de l’épidémie
    • suivi temporo-spatial de l’épidémie
    • suivi de sa gravité et identification des populations à risque
    • estimation de son impact sur la communauté et les structures de soins
  • ​​​​​​​l’identification et le suivi des souches circulantes
  • l’évaluation des mesures de contrôle (vaccination)

Ce dispositif de surveillance permet de suivre les épidémies de grippe selon plusieurs niveaux de gravité, de la simple infection sans recours aux soins, jusqu’au décès. En France métropolitaine, la surveillance de la grippe démarre en semaine 40 (début d’octobre) et se termine en semaine 15 de l’année suivante (mi-avril).​​​​​​​

Les données épidémiologiques et virologiques issues de la médecine ambulatoire, des collectivités de personnes âgées et de l’hôpital, ainsi que celles concernant les décès sont analysées chaque semaine et sont synthétisées dans un bulletin épidémiologique national hebdomadaire qui paraît le mercredi.

Système de surveillance de la grippe
système de surveillance de la grippe
CNR : Centre national de référence des virus des infections respiratoires, dont la grippe IRA : infection respiratoire aigüe