Épidémiologie de la leptospirose en Polynésie française de 2006 à 2008.

Publié le 22 December 2009
Mis à jour le 10 septembre 2019

Introduction - Cette étude présente un bilan épidémiologique de la leptospirose en Polynésie française (Pf) de 2006 à 2008. Méthode - Les données cliniques obtenues à partir du PMSI et des fiches de renseignements cliniques, ainsi que les données biologiques des laboratoires ont été recherchées et analysées pour 2006, 2007 et 2008. Résultats - L'incidence annuelle moyenne est élevée (35/100 000 habitants) ; la majorité des cas recensés sont hospitalisés (67%), dont 33% nécessitent un séjour en réanimation. Les signes cliniques et les facteurs de risque déclarés sont classiques. Des cas sont retrouvés toute l'année et dans tous les archipels. Discussion - Avec une incidence très supérieure à la métropole, la leptospirose est une préoccupation de santé publique en Pf. Malgré la disponibilité d'une technique PCR pour un diagnostic précoce, 40% des cas sont diagnostiqués par la sérologie (réalisable à partir du 5e jour de maladie). Conclusion - Le mode de vie (marche pieds nus, baignade, agriculture familiale) rend difficile l'application stricte des mesures de protection individuelle. Le système de surveillance doit être amélioré avec une investigation autour de chaque cas déclaré. Des actions d'information et de sensibilisation des professionnels et des populations seront mises en place. (R.A.)

Auteur : Hirschauer C, Daudens E, Coudert C, Frogier E, Melix G, Fleure M, Mallet HP
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2009, n°. 48-49-50, p. 508-11