Infections invasives à méningocoque
Infections invasives à méningocoque

Les infections invasives à méningocoque sont associées à une morbidité et mortalité importantes. Leur signalement et leur surveillance visent à renforcer la prévention de cette maladie. 

Mis à jour le 12 septembre 2019

Infections à méningocoque : notre action

Santé publique France est en charge de la surveillance épidémiologique des IIM qui permet de décrire les caractéristiques des malades, de suivre l’évolution de la transmission dans la population, de détecter précocement toute situation anormale et de mettre en œuvre le cas échéant une réponse pour prévenir le risque dans la population concernée. Santé publique France est également en charge du suivi de la couverture vaccinale pour la vaccination contre le méningocoque C et développe des outils pour informer et promouvoir la vaccination. 

La surveillance épidémiologique des infections à méningocoque

La surveillance des IIM repose sur la déclaration obligatoire et la caractérisation des souches par le Centre national de référence (CNR) des méningocoques et Haemophilus influenzae.

Cette surveillance vise à suivre l’évolution des IIM et les caractéristiques des malades et détecter des situations anormales (cas groupés, épidémies, foyers d’hyperendémie). Les données épidémiologiques contribuent aussi à l’élaboration ou la révision des stratégies de vaccination.

Suite à l’introduction du vaccin contre le méningocoque C en 2010, une surveillance spécifique a été mise en place pour recenser et caractériser les échecs vaccinaux (IIM C chez des sujets ayant été vaccinés avec le vaccin contre le méningocoque C). Ces échecs vaccinaux doivent être signalés à Santé publique France et au CNR par le biais de formulaires spécifiques.

La déclaration obligatoire

Les IIM font partie des maladies à déclaration obligatoire. Les cas doivent être signalés sans délai par les cliniciens et biologistes aux Agences régionales de santé (ARS) qui recherchent les sujets contacts autour des cas et mettent en œuvre les mesures de prévention individuelle (antibioprophylaxie, et dans certains cas vaccination, cf chapitre prophylaxie). Les critères de déclaration et la fiche de notification des IIM sont précisés ci-après.  

Définition de cas à signaler et à notifier

Cas signalés

Type de fiche de notification

Cas notifiés

Critères de signalement et de notification

cas probables
et cas confirmés

fiche simple téléchargeable sur Internet

cas probables
et cas confirmés

cas probable et cas confirmé :

Au moins l’un des quatre critères suivants :

1. Isolement bactériologique de méningocoques ou PCR positive à partir d’un site normalement stérile (sang, L.C.S., liquide articulaire, liquide pleural, liquide péricardique, liquide péritonéal, liquide de la chambre antérieure de l’œil) OU à partir d’une lésion cutanée purpurique

2. Présence de diplocoques gram négatif à l’examen direct du LCR

3. LCR évocateur de méningite bactérienne purulente (à l’exclusion de l’isolement d’une autre bactérie) ET présence d’éléments purpuriques cutanés quel que soit leur type

4. Présence d’un purpura fulminans (purpura dont les éléments s’étendent rapidement en taille et en nombre, avec au moins un élément nécrotique ou 
ecchymotique de plus de trois millimètres de diamètre associé à un syndrome infectieux sévère, non attribué à une autre étiologie. L’état de choc témoigne de l’extrême gravité de ce syndrome).

Pour déclarer la maladie

28/06/2019

Fiche de notification

28/06/2019

Information des personnes sur la notification des maladies à déclaration obligatoire

Autres outils pour la surveillance

Envoyer un prélèvement (modalités d’envoi, fiche de prélèvement, délais de rendu de résultats, coordonnées…)
CNR des Meningocoques et Haemophilus influenzae
Institut Pasteur
28, rue du Docteur Roux 75724 Paris cedex 15
Tél. : 01 40 61 31 08 / 01 45 68 84 38 - Fax : 01 40 61 30 34
Mail : meningo@pasteur.fr
https://www.pasteur.fr/fr/sante-publique/CNR/les-cnr/meningocoques-haemophilus-influenzae

Des actions de prévention contre les infections à méningocoque

Santé publique France participe à la promotion de la vaccination à travers plusieurs outils (site internet, campagne de promotion, brochures…). Nous avons ainsi créé un site d’information sur les vaccinations existantes en France, afin de répondre de façon fiable et scientifiquement validée aux questions que peuvent se poser la population et les professionnels de santé sur le sujet.

Par ailleurs, Santé publique France mène des actions de communication sur la prévention vaccinale des infections à méningocoques à travers des brochures. L’ensemble de ces outils sont disponibles dans l’onglet « Outils »