Surveillance du SIDA en France : situation au 31 décembre 1994

Publié le 21 Février 1995
Mis à jour le 10 septembre 2019

Le nombre de nouveaux cas de SIDA diagnostiqués en 1994 est estimé (compte tenu des cas qui ne sont pas déclarés, et du délai qui existe entre le diagnostic et la déclaration) à 6600, soit une augmentation de 7,8% par rapport au nombre de cas diagnostiqués en 1993. Depuis le début de l'épidémie, 34287 cas de SIDA (33724 adultes et 563 enfants) ont été enregistrés jusqu'au 31 décembre 1994. Parmi ces cas, 59,1% sont connus comme étant décédés... Parmi les 6600 cas estimés pour l'année 1994,2600 seraient diagnostiqués chez des personnes homosexuelles/bisexuelles, 1700 chez des usagers de drogue et 1200 chez des personnes contaminées par voie hétérosexuelle... Le groupe des homo/bisexuels reste majoritaire en 1994 : il représente 40% des cas, les usagers de drogues 25% et les hétérosexuels 18% ... Avec presque 4 cas de SIDA cumulés pour 1000 habitants, Paris et la Guyane restent les départements les plus touchés par l'épidémie. Viennent ensuite les Alpes-Maritimes (2 cas pour 1000) et les départements de la petite couronne de Paris et la Guadeloupe (1,3 cas pour 1000 habitants).

Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 1995, n°. 8, p. 31-7