L'infection à VIH en Europe : une importante disparité d'Ouest en Est The HIV infection in Europe: large East-West disparity

Publié le 1 Mars 2003
Mis à jour le 10 septembre 2019

En 2001, l'Europe occidentale connaît une situation endémique pour le sida (22,8 cas par million d'habitants) et l'infection à VIH (54,9 cas par million), les groupes les plus touchés restant les utilisateurs de drogues injectables et les homo/bisexuels masculins. Cependant, les nouveaux diagnostics de VIH augmentent chez les personnes infectées par voie hétérosexuelle. L'Europe centrale semble relativement épargnée, l'incidence du sida étant inférieure à 6 cas par million d'habitants quelle que soit l'année et le taux de nouveaux diagnostics d'infection à VIH variant de 7 à 10 cas par million. En revanche, l'Europe de l'Est affiche une augmentation épidémique du nombre d'infections à VIH (233 cas en 1994, environ 100 000 cas déclarés en 2001, soit 349 cas par million d'habitants), présente dans tous les pays. (R.A.)

Auteur : Semaille C, Alix J, Downs AM, Hamers FF
Eurosurveillance, 2003, vol. 8, n°. 3, p. 57-64