Streptocoque du groupe B en pathologie humaine : origine des isolats et sensibilité aux antibiotiques

Publié le 14 Novembre 2006
Mis à jour le 10 septembre 2019

Introduction: Le streptocoque du groupe B (SGB) est la première cause des infections néonatales mais sa place dans les infections de l'enfant et de l'adulte en France est à évaluer. Méthodes : Les circonstances cliniques d'isolement du SGB, les sérotypes impliqués et la sensibilité aux antibiotiques des souches ont été évalués avec l'aide d'un réseau de 29 laboratoires. Résultats : 66,4 % des souches de SGB isolées sont issues des prélèvements effectués chez l'adulte et l'enfant. Les bactériémies surviennent dans 84,8 % des cas chez le sujet de plus de 50 ans. Les SGB de sérotype III prédominent chez les souches isolées des infections néonatales (66,6 %). Chez l'adulte et l'enfant, la majorité des SGB isolés sont de sérotype I (32,7 %) et III (35,9 %). Les souches de SGB sont toutes sensibles aux pénicillines et au céfotaxime. La résistance aux tétracyclines est notable (79,4 %). La prévalence de la résistance à l'érythromycine (20,9 %) est plus élevée pour les souches isolées chez les nouveau-nés (>30 %) que pour celles isolées chez l'enfant et l'adulte (17,4 %) et pour les SGB de sérotype V (46,9 %). Discussion-Conclusion ¿ Les différents sérotypes de SGB ont une certaine spécificité de site anatomique. L'utilisation de l'érythromycine pour la prophylaxie ou le traitement des infections à SGB mériterait d'être rediscutée. (R.A.)

Auteur : Quentin R, Loulergue J
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2006, n°. 45, p. 352-4