Les fièvres typhoïdes et paratyphoïdes en France entre 2004 et 2009

Publié le 25 Janvier 2011
Mis à jour le 5 juillet 2019

Entre 2004 et 2009, 615 cas de fièvre typhoïde, 178 cas de fièvre paratyphoïde A, 82 cas de fièvre paratyphoïde B et 6 cas de fièvre paratyphoïde C ont été déclarés en France. L'incidence annuelle des cas déclarés en métropole était de 0,23 cas pour 100 000 habitants. Le sexe-ratio était de 1,1. L'âge moyen des cas était de 28 ans. Dans 91% des cas, la fièvre typhoïde avait été acquise lors d'un séjour en zone d'endémie, principalement en Afrique et dans le sous-continent indien. Cette proportion était de 88% pour les fièvres paratyphoïdes. Toutes les souches de S. Typhi acquises en Afrique du Nord étaient sensibles à l'ensemble des antibiotiques. Cette sensibilité n'était que de 18% pour les souches asiatiques. Plusieurs épisodes de cas groupés ont été détectés durant ces 6 années, grâce aux investigations menées par les services extérieurs du ministère chargé de la santé en départements, en collaboration avec les cellules de l'InVS en régions, et à la surveillance microbiologique menée avec le Centre national de référence des Salmonella. (R.A.)

Auteur : Delmas G, Vaillant V, Jourdan N, Le Hello S, Weill FX, de Valk H
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2011, n°. 2, p. 9-12