Les données sur les affections de longue durée (ALD)

Au niveau national

Selon les données du SNIIRAM SNDS, couvrant l’ensemble des régimes et la France entière, le nombre de personnes en ALD 6 pour une hépatite chronique B était de 36 180 en 2019. 

Sur la période 2010 à 2019

Les données historiques disponibles (données du régime général, des sections locales mutualistes, BDF, CAMIEG, CNMSS, CRPCEN) ont montré une augmentation annuelle du nombre de personnes en ALD6 pour une hépatite chronique B comprise entre 4% et 14% depuis 2010.

Nombre de personnes en affection longue durée pour une hépatite chronique, pour hépatite chronique C et hépatite chronique B, 2010-2019, France entière (régime général, Sections locales mutualiste, BDF, CAMIEG, CAVIMAC, CNMSS, CRPCEN, RG, SLM)
Nombre de personnes en affection longue durée pour une hépatite chronique, pour hépatite chronique C et hépatite chronique B, 2010-2019, France entière (régime général, Sections locales mutualiste, BDF, CAMIEG, CAVIMAC, CNMSS, CRPCEN, RG, SLM)
Les codes CIM10 utilisés sont : Hépatite chronique C : B182 Hépatite chronique B : B180, B181 Total hépatite chronique : B18, B180, B181, B182, B188, B189 Seules les données de la CnamTS et de la MSA permettent de différencier l’hépatite chronique C de l’hépatite chronique B. Sources : SNIIRAM SNDS, Régimes : régime général, Sections locales mutualiste, BDF, CAMIEG, CAVIMAC, CNMSS, CRPCEN, RG, SLM, France entière (Extraction décembre 2020). Exploitation : Santé publique France

Focus sur l'année 2019

En 2019, 66% des personnes en ALD pour hépatite chronique B étaient des hommes. Les classes d’âges les plus représentées étaient, pour les hommes, les 40-49 ans (25%) et les 50-59 ans (22%). Pour les femmes, il s’agissait des 40-49 ans (25%) et des 30-39 ans (22%). 

Distribution par sexe et classe d'âge des personnes en ALD pour hépatite chronique B, 2019, France entière (SNIIRAM SNDS, tous régimes)
Distribution par sexe et classe d'âge des personnes en ALD pour hépatite chronique B, 2019, France entière (SNIIRAM SNDS, tous régimes)
Source : SNIIRAM SNDS, tous régimes, France entière (Extraction décembre 2020). Exploitation : Santé publique France

Au niveau régional et départemental

Sur la période 2010 à 2019

En termes d’évolution, les données historiques disponibles (données régime général, sections locales mutualistes, BDF, CAMIEG, CNMSS, CRPCEN) montrent une augmentation des patients bénéficiaires d’une ALD pour hépatite chronique B dans l’ensemble des régions de France, entre 2010 et 2019. Il n’y a qu’à Mayotte qu’est observée une augmentation jusqu’en 2015 suivie d’une diminution. 

Entre 2010 et 2019, les augmentations les plus importantes sont observées en Guyane (+337%), Pays de la Loire (+150%) et Bretagne (+140%). 

Focus sur l'année 2019

Rapporté à la population, le nombre de bénéficiaires d’une ALD pour une hépatite chronique B en 2019 (tous régimes) était de 54 pour 100 000 habitants en France, 53/100 000 habitants en France métropolitaine et 71/100 000 dans les DROM (comprenant Saint-Martin et Saint-Barthélemy).  

En métropole, les régions Ile de France (118/100 000 habitants), Auvergne-Rhône-Alpes (49/100 000 habitants), Grand-Est (48/100 000 habitants) et Provence-Alpes-Côte d’Azur (47/100 000 habitants) sont celles où le taux de bénéficiaires d’une ALD pour une hépatite chronique B est le plus élevé. 

Les départements ayant le taux de bénéficiaires le plus important, étaient la Seine Saint Denis (169/100 000 hab.), le Val de Marne (150/100 000 hab.) et Paris (148/100 000 hab). 

Dans les DROM, la Guyane (179/100 000 habitants) et la Guadeloupe (98/100 000 habitants) présentent les taux de bénéficiaires les plus élevés.

Personnes nouvellement en ALD (données d'incidence)

Sur la période 2010 à 2019

Une tendance à l’augmentation du nombre de nouveaux bénéficiaires d’une ALD a été retrouvée entre 2011 et 2017 (données régime général, sections locales mutualistes, BDF, CAMIEG, CNMSS, CRPCEN), suivie d’une diminution entre 2017 et 2019 dans la majorité des régions. Il n’y a qu’à Mayotte qu’est observée une fluctuation du nombre de personnes nouvellement bénéficiaires d’une ALD entre 2011 et 2014, suivie d’une diminution (mais avec de faibles effectifs). Entre 2011 et 2017, les augmentations les plus importantes ont été observées en Guyane (+180%), Martinique (+171%), Bretagne (+136%) et Normandie (+123%).

Focus sur l'année 2019

En 2019, sur les 5 482 nouveaux bénéficiaires d’une ALD pour une hépatite chronique B, 66% étaient des hommes. Les classes d’âge les plus représentées pour les hommes et les femmes étaient les 30-39 ans (respectivement 23% et 25%) et les 40-49 ans (respectivement 25% et 23%).

Distribution par sexe et classe d'âge des personnes nouvellement en ALD pour hépatite chronique B, 2019, France entière (SNIIRAM SNDS, tous régimes)
Distribution par sexe et classe d'âge des personnes nouvellement en ALD pour hépatite chronique B, 2019, France entière (SNIIRAM SNDS, tous régimes)
Source : SNIIRAM SNDS, tous régimes, France entière (Extraction décembre 2020). Exploitation : Santé publique France

Au niveau régional en 2019, les nombres de nouveaux bénéficiaires les plus élevés rapportés à la population ont été observés en Guyane (31/100 000 habitants), en Ile de France (18/100 000 habitants) et en Guadeloupe (12/100 000 habitants).

Au niveau départemental en 2019, les nombres nouveaux de bénéficiaires les plus élevés rapportés à la population ont été observés en Guyane (31/100 000 habitants), en Seine-Saint-Denis (27/100 000 habitants), à Paris (21/100 000 habitants) et dans le Val de Marne (20/100 000 habitants). 

Données de surveillance nationale de l’hépatite B chronique à partir des pôles de référence et réseaux hépatites volontaires

Les données épidémiologiques 2008-2012 sont disponibles ici

Les données sur les hospitalisations

L’analyse des données 2004-2011 du PMSI montre une augmentation de 36% du nombre de patients hospitalisés avec un diagnostic principal, relié ou associé d’hépatite chronique B (codes B180, B181). Parmi eux, les hommes étaient majoritaires (61,9%) et la moyenne d’âge était de 48,4 ans.
Une complication était présente chez 21,8% de ces patients. 

A télécharger

Prévalence, morbidité et mortalité associées aux hépatites B et C chroniques dans la population hospitalisée en France, 2004-2011

A télécharger