Chiffres clés 2019

En 2019, 1 378 cas d’hépatite aiguë A ont été déclarés dont 1 277 en métropole. Le taux annuel de déclaration des cas d’hépatite aiguë A pour la France entière était de 2,1 pour 100 000 habitants (voir figure 1). Le taux d’incidence était stable entre 2018 et 2019.

La distribution du nombre de cas par sexe et par âge a finalement atteint à nouveau les niveaux des années précédant l’épidémie de 2016-2018, touchant particulièrement les hommes ayant des rapports sexuels avec d’autres hommes (HSH). En 2019, les taux d’incidence étaient de 1,8/100 000 habitants chez les femmes et de 2,3/100 000 habitants chez les hommes. Le sexe ratio était de 1,1 (pour une moyenne de 1,3 entre 2006 et 2016). Au total, 45 % des cas en 2019 étaient des femmes (voir figure 2). La moyenne d’âge des cas rapportés était de 30 ans (de 0 à 95 ans). L’incidence la plus élevée en 2019 était à nouveau retrouvée chez les 6 à 15 ans, comme les années précédant 2017 (voir figure 3). La moitié des cas avait moins de 26 ans. 

Comme les années précédentes, pour plus de trois quarts des cas déclarés en 2019, un ictère a été rapporté. Parmi les cas déclarés, 55 % ont été hospitalisés.

L’hépatite A en France métropolitaine et en Outre-Mer

Sur le plan géographique, le plus fort taux de déclaration était de 28,6/100 000, à nouveau dans le département ultra-marin de Mayotte, seul département où le taux de déclaration était supérieur à 5/100 000 en 2019.

Sur le reste du territoire, les taux de déclaration étaient compris entre 4,9/100 000 habitants (Eure-et-Loir) et 0 dans les départements des Hautes-Alpes, Haute-Corse, Haute-Loire, Haute-Marne et dans la Meuse où aucun cas n’a été déclaré en 2019 (voir la carte).

Parmi les principales expositions à risque dans les 2 à 6 semaines avant le début des signes, 3 types d’exposition ont été identifiés (voir figures 4 et 5) :

  • un séjour hors métropole (47 % des cas) ;
  • la présence de cas d’hépatite A dans l’entourage (33 % des cas, dont 78 % de cas dans l’entourage familial) ;
  • le fait de vivre dans le foyer d’un enfant de moins de 3 ans (22 % des cas).

L’hépatite A hors France métropolitaine

Parmi les cas ayant séjourné hors France métropolitaine, la distribution des pays de séjour était similaire à celle de 2018 avec 61 % des cas ayant séjourné dans un pays du Maghreb (50 % en moyenne entre 2006 et 2019) et 11 % ayant séjourné dans un pays européen (13 % entre 2006 et 2019).

En 2018, une augmentation du nombre de cas au retour du Maroc avait été observée dès le mois d’avril avec circulation d’une souche de VHA retrouvée également chez des voyageurs au Maroc originaires d’autres pays européens. Ces événements étaient probablement liés à une épidémie en cours au Maroc. En 2019, la proportion de cas d’hépatite A aiguë au retour du Maroc diminue légèrement mais reste élevée par rapport aux années précédentes. Lors du pic habituel de cas d’hépatite A au mois de septembre et octobre, les cas importés du Maroc représentaient ainsi 42 % de l’ensemble des cas. Au total, 35 % des cas déclarés importés avaient fait un voyage dans ce pays en 2019 (42 % en 2018).

Typologie des personnes touchées par l’hépatite A

Le recueil des pratiques sexuelles n’est pas réalisé dans le cadre de la déclaration obligatoire des cas d’hépatite aiguë A (voir le formulaire ici).

Lors de l’épidémie de 2016-2018, un faisceau d’arguments a permis de déterminer que les personnes les plus touchées étaient principalement les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes (HSH) tels que :

  • la modification importante du sex-ratio (voir figure 2),
  • des investigations de cas groupés affectant des HSH,
  • le séquençage des souches,
  • l’observation de phénomènes similaires dans différents pays européens.

En savoir plus : Epidémie d'hépatite A en France et en Europe - Point de situation au 13 novembre 2017.

En 2019, le sexe ratio (1,1) était revenu en dessous de la moyenne annuelle sur la période précédant l’épidémie (1,3). Cependant, en juin 2019, une augmentation temporaire du sexe ratio H/F à 2,1 a été observée en France (voir figure 2) associée à la circulation d’une nouvelle souche de génotype 1B majoritairement retrouvée chez des hommes et lors d’épisodes de cas groupés chez des HSH. Le sexe ratio H/F est revenu à un niveau habituel dès le mois de juillet 2019 (1,1).

L’épidémiologie de l’hépatite aiguë A en 2019 en France justifie toujours l’application des recommandations vaccinales préconisant la vaccination des HSH, mais également dans l’entourage familial d’un cas confirmé et lors d’un séjour dans une zone d’endémie.

Voir aussi

Figure 1 - Nombre de cas et taux annuel de déclaration pour 100 000 habitants, DO d’hépatite aiguë A, France entière, 2006 – 2019
Figure 1 - Nombre de cas et taux annuel de déclaration pour 100 000 habitants, DO d’hépatite aiguë A, France entière, 2006 – 2019
Figure 2 - Sex-ratio hommes/femmes des cas déclarés d’hépatite aiguë A, France entière, 2016 -2019
Figure 2 - Sex-ratio hommes/femmes des cas déclarés d’hépatite aiguë A, France entière, 2016 -2019
Figure 3 - Estimation de l'incidence de l'hépatite aiguë A par classes d'âge et sexe, France entière, 2019
Figure 3 - Estimation de l'incidence de l'hépatite aiguë A par classes d'âge et sexe, France entière, 2019
Figure 4 - Nombre de cas notifiés d'hépatite aiguë A par mois de diagnostic et par notion de séjour hors France métropolitaine, France métropolitaine, 2019
Figure 4 - Nombre de cas notifiés d'hépatite aiguë A par mois de diagnostic et par notion de séjour hors France métropolitaine, France métropolitaine, 2019

Figure 5 - Caractéristiques et expositions à risque des cas notifiés d’hépatite aiguë A par classe d’âge, France, 2019.

 0-5 ans6-15 ans16-25 ans26-45 ans > 45 ansTotal
Caractéristiques et expositions à risque1N=118N=351N=185N=281N=334N=1378
 %%%%%%
Clinique      
Ictère (seul ou associé à d'autres symptômes aspécifiques2)698473736774
Symptômes2 (sans ictère)271225262622
Absence d'ictère ou symptômes751253
Hospitalisation424465645855
Expositions à risque      
Cas dans l'entourage634729291533
Séjour hors métropole566249423147
Enfant de moins de 3 ans à domicile51311627422
Consommation de fruits de mer31116242919
Travail / fréquentation :       
- établissements pour handicapés211121
- crèche500211
Inclus dans un épisode "identifié" de cas groupés27221111714

Pourcentages calculés pour les cas renseignés.
2 Asthénie, anorexie, fièvre, vomissements, douleurs abdominales, diarrhée.

Carte - Taux de déclaration (pour 100 000 habitants) d’hépatite aiguë A par département, France entière, 2019
Carte - Taux de déclaration (pour 100 000 habitants) d’hépatite aiguë A par département, France entière, 2019