L'incidence des admissions en affection de longue durée pour diabète chez l'enfant en France, de 2003 à 2005.

Publié le 13 Novembre 2007
Mis à jour le 10 septembre 2019

Introduction. Le diabète fait partie des affections de longue durée (ALD) permettant le remboursement à 100 % des frais de prise en charge médicale par l'Assurance maladie. Cette étude a pour objectif d'estimer l'incidence des admissions en ALD pour diabète chez les enfants, par âge et sexe, et ses tendances temporelles. Méthodes. Les données d'admissions en ALD pour diabète de 2003 à 2005 ont été extraites des bases de la Caisse nationale d'assurance maladie des travailleurs salariés (CnamTS), de la Mutualité sociale agricole (MSA) et du Régime social des indépendants (RSI), représentant 97 % de la population couverte par l'Assurance maladie en France. Résultats. En 2005, 2 545 enfants âgés de moins de 20 ans ont été admis en ALD pour diabète ; 54 % étaient des garçons et l'âge moyen à l'admission était de 11 ans. Le taux brut d'incidence était de 16/100 000 ; il augmentait avec l'âge de 9/100 000 dans le groupe 0-4 ans à 21/100 000 dans le groupe 10-14 ans, puis diminuait à 18/100 000 dans le groupe 15-19 ans. Les taux d'incidence étaient proches chez les garçons et les filles, sauf dans la classe d'âge 15-19 ans, où le taux était plus élevé chez les garçons. Aucune évolution temporelle n'était observée entre 2003 et 2005. Conclusion. L'étude de l'incidence des ALD pour diabète apporte des informations utiles à la surveillance du diabète de l'enfant en France. Ces informations sont toutefois limitées par l'existence probable de demandes de prise en charge multiples pour un même enfant pour des raisons administratives.

Auteur : Romon I, Auleley GR, Weill A, Gosselin S, Perez P, van Bockstael V, Fagot Campagna A
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2007, n°. 44-45, p. 378-80