Quelles interventions efficaces pour prévenir le suicide ? Le dossier de La Santé en action n° 450, décembre 2019

Santé publique France publie, dans sa revue trimestrielle La Santé en action du mois de décembre 2019, un dossier consacré à la prévention du suicide qui présente un état des connaissances et des actions efficaces appliquées sur le terrain.

Mis à jour le 22 janvier 2020

Chaque année en France, près de 9000 personnes décèdent par suicide et environ 140 000 tentatives de suicide donnent lieu à un contact avec le système hospitalier. Une trentaine d’experts et d’intervenants de terrain ont contribué à la rédaction de ce numéro qui met en lumière les connaissances sur le sujet et présente quelques-unes des actions efficaces appliquées sur le terrain.

Un dossier central décryptant plusieurs actions efficaces de prévention du suicide

Plusieurs actions basées sur des données probantes sont présentées. 

À l’échelle nationale, le programme VigilanS a pour objectif de prévenir les récidives en assurant la veille et le recontact des personnes sorties de l’hôpital suite à une tentative de suicide ; le programme Papageno travaille avec les médias pour éviter les phénomènes de contagions suicidaires, en sensibilisant notamment les journalistes aux recommandations de l’Organisation mondiale de la santé pour un traitement responsable de l’information.

À l’échelle internationale, plusieurs programmes internationaux ont permis de montrer que la sensibilisation des individus aux problèmes de santé mentale, à leur prise de conscience et au développement de leur verbalisation était efficace pour réduire les conduites suicidaires. C’est le cas du programme Youth Aware of Mental Health (YAM) pour « Jeunes conscients de leur santé mentale ». 

Est également abordée la question de la formation en prévention du suicide avec les nouveaux dispositifs mis en place en France en 2018 prenant en compte les connaissances scientifiques internationales les plus récentes. Parmi eux, le dispositif les « sentinelles » qui sont de plus en plus nombreuses à être spécifiquement formées. 

Des actions en cohérence avec la politique de prévention du suicide « Santé mentale et Psychiatrie »

Ces actions répondent à la politique spécifique de prévention du suicide « Santé mentale et Psychiatrie », mise en place en 2018. Un des objectifs est de proposer aux agences régionales de santé de combiner à l’échelle de leurs territoires (approche multimodale) un ensemble d’actions identifiées dans la littérature scientifique comme étant efficaces. Il s’agit notamment : 

  • du maintien du contact avec les personnes ayant fait une tentative de suicide ;
  • de la formation au repérage, à l’évaluation et à l’intervention de crise suicidaire ;
  • de la prévention de la contagion suicidaire ;
  • de la mise en place d’un numéro national de prévention du suicide ;
  • d’une meilleure information du public.

Également au sommaire de ce numéro :

  • le programme « Sortir ensemble et se respecter », destiné aux 13-15 ans en Suisse, pour prévenir les violences dans les relations amoureuses entre jeunes. Il les aide à devenir davantage conscients de ce qu’ils souhaitent dans une relation de couple et à développer des comportements basés sur la compréhension, l’empathie et l’écoute de leur partenaire amoureux ;
  • les évaluations d’impact de projets d’urbanisme et d’aménagement sur la santé des habitants ; 
  • un décryptage des comportements d’usages de substances psychoactives véhiculés par les séries télévisées, dans une perspective d’éducation à la santé des collégiens et lycéens. 
A télécharger

La Santé en action, Décembre 2019, n°450 Prévenir le suicide : connaissances et interventions.

En savoir plus