Taux d'allaitement maternel à la maternité et au premier mois de l'enfant. Résultats de l'étude Épifane, France, 2012

Publié le 18 Septembre 2012
Mis à jour le 5 juillet 2019

Objectifs : À partir des données de l'étude Épifane portant sur l'alimentation des enfants au cours de leur première année de vie, sont présentés ici les taux d'allaitement maternel à la maternité et à 1 mois, et décrites leurs évolutions selon les caractéristiques des mères. Méthodes : L'étude porte sur un échantillon aléatoire de nourrissons nés entre le 16 janvier et le 5 avril 2012 dans 136 maternités tirées au sort sur tout le territoire de France métropolitaine. Les données sur l'alimentation lactée ont été recueillies à la maternité par auto-questionnaire et à 1 mois par interview téléphonique. Résultats Plus des deux-tiers des nourrissons (69%) recevaient du lait maternel à la maternité (60% de façon exclusive, 9% en association avec des formules lactées). Dès l'âge de 1 mois, ils n'étaient plus que la moitié (54%) à être allaités, et seulement 35% de façon exclusive. Les taux d'allaitement maternel variaient selon l'âge, le statut marital, le niveau d'études, le lieu de naissance, l'indice de masse corporelle et le tabagisme pendant la grossesse. De plus, la participation à des séances de préparation à l'accouchement, un contact peau à peau suivant la naissance et une perception positive de l'allaitement maternel par le conjoint étaient des facteurs favorisant sa pratique à la maternité et à 1 mois. Conclusion : Les actions pour la promotion de l'allaitement maternel devraient particulièrement s'intéresser à la diminution rapide de l'allaitement maternel exclusif, mesurable dès la première semaine, et concerner particulièrement les jeunes mères et celles de faible niveau d'éducation. Les facteurs identifiés ici et qui sont modifiables fournissent des pistes d'intervention à évaluer. (R.A.)

Auteur : Salanave B, de Launay C, Guerrisi C, Castetbon K
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2012, n°. 34, p. 383-7