Surveillance des infections sexuellement transmissibles en Angleterre et au Pays de Galles

Publié le 1 Mai 2001
Mis à jour le 5 juillet 2019

La surveillance des infections sexuellement transmissibles (IST) en Angleterre et au Pays de Galles s'est basée, dans le passé, principalement sur des données statistiques agrégées soumises par toutes les cliniques de médecine génito-urinaires au Centre de surveillance des maladies transmissibles, ainsi que par les différents systèmes de déclaration des laboratoires. Bien que ces systèmes fournissent des données de surveillance comparativement fiables, ils ne produisent pas d'informations suffisantes sur les facteurs de risque pour cibler correctement les programmes de prévention et de contrôle de ces infections. Ces dernières années, l'augmentation considérable des IST et les changements de profils de résistance gonococciques ont entraîné la mise en place de méthodes de surveillance plus sophistiquées. Cet article décrit les systèmes actuels de surveillance des IST en Angleterre et au Pays de Galles, y compris les systèmes récemment instaurés ou en cours de développement, afin de répondre à la nécessité d'obtenir des données de surveillance plus détaillées sur les IST.

Auteur : Hughes G, Paine T, Thomas D
Eurosurveillance, 2001, vol. 6, n°. 5, p. 71-80