Les données de l'entrepôt de cas de gastro-entérite médicalisés issues du SNIIRAM : description, qualité et utilisation

Publié le 1 Janvier 2017
Mis à jour le 5 juillet 2019

Les données du Système d'information inter-régimes de l'Assurance maladie (SNIIRAM) représentent une ressource unique pour développer en France l'épidémiologie des maladies d'origine infectieuses d'origine fécales véhiculées par l'eau distribuée. Les cas médicalisés de gastro-entérite aiguë (GEA), soit 32% des cas de GEA en moyenne, peuvent ainsi être repérés à partir du contenu des ordonnances médicales et étiquetés au jour et à la commune. Les cas de GEA contractée hors du lieu de résidence (touristes...) peuvent être isolés à partir de la distance entre la commune de résidence du patient et celle de prescription des soins. Les données manquantes touchent principalement la commune de résidence du patient (taux de données manquantes ou erronées de 3,3% en 2014) et celle du cabinet du médecin (7,3%), à laquelle on peut toutefois substituer celle de la pharmacie où les médicaments ont été délivrés (0,3%). Les données sont quasi-exhaustives à quatre mois, mais leur complétude est suffisante à deux mois (99%) pour évaluer l'impact des épidémies. Ce rapport fournit à l'utilisateur une description des données et des processus impliqués dans leur constitution et leur validation, quelques repères statistiques sur les indicateurs d'incidence qui en résultent, ainsi que les informations détaillées sur leurs potentiel et limites d'utilisation. La publication de ce document a été couplée avec la mise en libre-service des données auprès des Cellules d'intervention en région de Santé publique France.

Auteur : Beaudeau P, Bentayeb M, Corso M, Rambaud L, Galey C
Année de publication : 2017
Pages : 42 p.