Introduction aux statistiques spatiales et aux systèmes d'information géographique en santé environnement. Application aux études écologiques. Résultats 2010

Publié le 1 Mars 2011
Mis à jour le 5 juillet 2019

Les variations spatiales des indicateurs de santé et des facteurs d'expositions environnementales sont étudiées en épidémiologie dans un but descriptif et afin de suggérer des hypothèses étiologiques. L'objectif de ce travail est de présenter et discuter les principaux outils et méthodes mettant en oeuvre des systèmes d'information géographiques (SIG) et les statistiques spatiales utilisées dans les études écologiques géographiques. Ce travail s'intéresse aux études écologiques dans lesquelles les variables (indicateurs de santé et facteurs de risque) sont mesurées à l'échelle d'une unité géographique (commune, îlots regroupés pour l'information statistique (Iris), etc.) et non à l'échelle de l'individu. Sont décrites et discutées des méthodes statistiques adaptées à l'analyse des relations entre indicateurs sanitaires et indicateurs d'exposition à des facteurs de risques environnementaux. La modélisation et l'analyse statistique de ces données posent un certain nombre de difficultés méthodologiques : la forte variabilité, la dépendance spatiale, l'existence de différentes échelles spatiales, etc. Sont présentés les outils statistiques les plus utilisés pour répondre à ces difficultés. Les possibilités qu'offrent la mise en oeuvre des SIG et l'exploitation des données géographiques sont présentées en s'appuyant sur des exemples concrets de travaux menés au Département santé environnement (DSE) de l'Institut de veille sanitaire (InVS) ainsi que quelques exemples issus de la littérature, en insistant sur les précautions qui doivent accompagner leur utilisation. (R.A.)

Auteur : Goria S, Stempfelet M, de Crouy Chanel P
Année de publication : 2011
Pages : 65 p.