Pratiques d'hygiène et prévention des infections respiratoires de l'hiver : résultats du Baromètre santé 2016

Publié le 10 Octobre 2017
Mis à jour le 10 septembre 2019

Cet article présente les résultats du Baromètre santé 2016 relatifs à la pratique de certains gestes d'hygiène et de prévention permettant de limiter la transmission des infections respiratoires de l'hiver. Méthodes : 5 014 personnes âgées de 18 à 75 ans ont été interrogées par téléphone entre janvier et août 2016 sur la fréquence du lavage des mains dans différentes situations de la vie quotidienne, le fait de se couvrir la bouche en cas de toux ou d'éternuement et, en cas d'affection respiratoire, d'éviter d'embrasser un nourrisson et d'éviter les lieux fréquentés. Résultats : en 2016, 79,0% des personnes interrogées ont déclaré se laver " systématiquement " les mains après être allées aux toilettes, 71,9% avant de s'occuper d'un bébé, 63,2% avant de faire la cuisine ; données comparables à 2006. Deux comportements, se laver les mains après s'être mouché (39,0%) et se les laver après avoir pris les transports en commun (24,7%) étaient moins systématiques mais en progression. En cas d'éternuement, 41,6% des personnes interrogées disaient se couvrir la bouche avec leur coude ou avec un tissu ou mouchoir, comme cela est préconisé depuis 2010. En cas d'affection grippale, éviter d'embrasser un nourrisson était systématique pour 8 personnes sur 10 ; éviter de se rendre dans les lieux publics ne l'était que pour 20,4%. Conclusion : en 2016, les messages de prévention pour se protéger et protéger son entourage des infections respiratoires de l'hiver, dont la grippe, semblaient connus ; toutefois, les attitudes se différenciaient selon les situations. Ces résultats invitent à suivre les recommandations du Haut Conseil de la santé publique et à renouveler annuellement les campagnes de promotion des gestes barrières, au moyen de dispositifs adaptés.

Auteur : Menard C, Gautier A, Jestin C
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2017, n°. 22, p. 482-9