Opinions et réticences face à la vaccination.

Publié le 1 Janvier 2007
Mis à jour le 5 juillet 2019

Propos : L'opposition à la vaccination a toujours existé, mais concerne une minorité d'individus. Depuis un certain nombre d'années, pourtant, on a l'impression d'une réticence grandissante liée à la crainte d'effets secondaires et à une remise en question de l'utilité de certains vaccins. En France, ce phénomène est particulièrement visible depuis la campagne de vaccination contre l'hépatite B. Nous avons souhaité analyser la situation à partir des études menées à l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (INPES) visant à mieux comprendre l'attitude des professionnels de santé et de la population générale à l'égard de la vaccination. Points Forts : Si les Français semblent majoritairement convaincus des bienfaits de la vaccination dans une perspective historique, ils se posent de nombreuses questions sur sa sécurité et son utilité actuelles. Perspectives : Afin d'empêcher que ce terrain ne se fragilise davantage, des efforts sont requis pour sensibiliser les médecins et les patients aux enjeux de société liés au contrôle des maladies à prévention vaccinale.[résumé auteur]

Auteur : Balinska M.A., Leon C.
La Revue de médecine Interne, 2007, vol. 28, n°. 1, p. 28-32