Enquête de couverture vaccinale 2010

Mis à jour le 20 mai 2019

Evaluation de la couverture vaccinale par les vaccins BCG et pneumococcique (Prevenar®) à Paris et les départements 92, 93 et 94, septembre-décembre

L'objectif de cette enquête était d'évaluer la couverture vaccinale BCG chez les enfants nés après la levée de l'obligation vaccinale et la couverture vaccinale par le Prevenar® chez les enfants âgés de 24 mois, et d'identifier les déterminants socioéconomiques de vaccination par ce dernier vaccin. Il s'agissait d'une enquête menée par l'Inserm dans le cadre de la cohorte SIRS (Santé, Inégalités et Ruptures Sociales) constituée en 2005 dans l'agglomération parisienne par l'équipe DS3 (Equipe de recherche sur les déterminants sociaux de la santé et du recours aux soins), UMRS 707, Inserm. Le recueil des données a été effectué pendant l'hiver 2009-2010. Les résultats ont été publiés en 2013.

Evaluation de la couverture vaccinale à Mayotte, mai-juin

L'objectif de cette enquête réalisée par la Cellule de l'InVS en Région océan Indien (Cire OI) en collaboration avec l'Agence de Santé océan Indien, le Centre Hospitalier de Mayotte et le Vice-Rectorat de Mayotte était d'estimer la couverture vaccinale pour les vaccinations recommandées chez les enfants et les adolescents résidant à Mayotte. Les données ont été recueillies par sondage en grappe selon la technique de l'OMS. Chez les enfants jusqu'à 10 ans, les informations ont été recueillies à partir des carnets de santé par un enquêteur se rendant dans les foyers sélectionnés. Pour les adolescents âgés de 14 à 15 ans, le recueil s'est fait au sein des collèges. La couverture vaccinale chez les enfants âgés de 24-59 mois pour les vaccinations obligatoires (DTP) et recommandées (coqueluche, HepB, BCG) étaient proches de 95% mais insuffisantes pour le Hib (90,5%) et le ROR (85,6%). Pour les enfants âgés de 7 à 10 ans, la couverture vaccinale était insuffisante (≤82%) sauf pour l'hépatite B et le BCG dont les valeurs étaient supérieures à 90%. Pour les adolescents de la tranche d'âge 14-15 ans, les couvertures étaient ≤75%. Les auteurs concluaient que les faibles couvertures vaccinales relevées chez les enfants âgés de 7 à 10 ans et chez les adolescents imposaient un renforcement de la politique vaccinale dans ces tranches d'âge. Une sensibilisation des professionnels de santé à la vaccination était également préconisée ainsi que la réalisation d'enquêtes périodiques afin de mieux suivre l'évolution de l'état vaccinal de la population de Mayotte.

  • Solet JL, Baroux N. Enquête de couverture vaccinale à Mayotte en 2010: Institut de veille sanitaire, avril 2011, 76 p. (Rapport en cours d'édition, sera accessible sur le site de l'InVS au premier semestre 2012).

Couverture vaccinale par les vaccins grippaux saisonniers et pandémiques et déterminants de vaccination, janvier-avril 2010

L'objectif principal de cette enquête nationale menée par l'InVS a été de mesurer les couvertures vaccinales saisonnière et pandémique lors de la saison grippale 2009-2010 c'est-à-dire pendant la pandémie A(H1N1). Il s'agissait d'une enquête téléphonique menée sur un échantillon aléatoire de la population de France métropolitaine. Environ 3000 personnes dans deux catégories d'âge (< 5 ans et 5 ans ou plus) ont été incluses entre janvier et avril 2010. Les couvertures vaccinales par le vaccin contre la grippe saisonnière étaient de 62,6% chez les sujets âgés de 65 ans ou plus, de 35,5% chez les personnes de moins de 65 ans atteints d'une maladie chronique ciblée par la vaccination grippe et de 33,9% chez les professionnels de santé. Concernant la grippe pandémique, ces couvertures étaient globalement de 11,1%, de 12,2% chez les sujets à risque de grippe grave, de 29,8% chez les professionnels de santé et de 12,8% chez les femmes enceintes. Cette enquête a permis de confirmer les faibles couvertures vaccinales par le vaccin saisonnier et aussi par le vaccin pandémique, cette dernière donnée confirmant celles issues d'autres sources. L'enquête a aussi identifié certains facteurs liés à la non vaccination.