Imprégnation de la population française par les parabènes : Programme national de biosurveillance, Esteban 2014-2016

Publié le 3 Septembre 2019
Mis à jour le 10 septembre 2019

Les parabènes sont utilisés comme agents conservateurs dans les produits cosmétiques et de soins personnels en raison de leurs propriétés antibactériennes et antifongiques ainsi que dans l'alimentation ou dans les produits pharmaceutiques. Ils sont très présents dans notre environnement quotidien. Toutefois, les effets sur la santé des expositions à de faibles concentrations en parabènes ne sont pas connus. En France, après la cohorte mère-enfants EDEN qui avait donné des premières valeurs d'exposition à Poitiers et Nancy, l'étude transversale Esteban (Etude de Santé sur l'Environnement, la Biosurveillance, l'Activité physique et la Nutrition) a permis de mesurer pour la première fois les niveaux d'imprégnation par les parabènes de la population française (adultes et enfants) continentale. Ces analyses ont été réalisées à partir d'un sous-échantillon de 600 adultes et 398 enfants, inclus dans l'étude entre avril 2014 et mars 2016. Très peu de parabènes étaient quantifiés, on peut citer, par ordre d'importance : le méthylparabène, le propyl-parabène et l'éthyl-parabène. Seul le méthyl-parabène était quantifié chez plus de 90 % des adultes et des enfants. Les niveaux retrouvés chez les enfants sont plus élevés que ceux mesurés chez les adultes. Aucune recherche de déterminants n'a été faite pour l'échantillon des enfants en raison du faible effectif. L'imprégnation par les parabènes augmentait avec l'âge, la fréquence d'utilisation de crèmes ou de soins pour le corps et avec l'utilisation de cosmétiques ou de vernis à ongles. Les résultats d'Esteban étaient plus faibles que ceux retrouvés dans les études européennes ou nord-américaines. Toutefois, les comparaisons avec les autres études européennes sont à interpréter avec précaution en raison des différences méthodologiques entre ces études, les populations ciblées et les effectifs souvent limités de celles-ci. Concernant l'interprétation des différences de niveaux retrouvés entre la population d'Esteban et les populations nordaméricaines, une explication pourrait être la réglementation européenne plus contraignante vis-à-vis de l'usage des parabènes dans l'alimentation. Dans l'état actuel des connaissances, il existe peu de données sur les effets sanitaires des parabènes à des niveaux faibles d'exposition et pas de valeur seuil sanitaire construite par les Agences en charge de l'élaboration de tels seuils.

Auteur : Fillol Clémence, Balicco Alexis, Bidondo Marie-Laure, Gane Jessica, Oleko Amivi, Saoudi Abdessattar, Zeghnoun Abdelkrim
Année de publication : 2019
Pages : 41 p.
Collection : Santé environnement