Quels sont les signes d’une intoxication au monoxyde de carbone ?

Mis à jour le 28 juin 2019

Les signes cliniques d’une intoxication au monoxyde de carbone (CO) sont très variés et peuvent évoluer avec le temps.

Dans le cas des formes peu symptomatiques, si le contexte ne permet pas de soupçonner une intoxication au CO, le diagnostic peut devenir difficile. De ce fait de nombreuses intoxications au CO restent méconnues. Les premiers symptômes et les plus fréquents sont des céphalées, des asthénies, des nausées et vomissements. Ces signes peuvent parfois orienter le diagnostic à tort vers d’autres pathologies (intoxication alimentaire récente ou récidivante sans diarrhée, syndrome grippal sans fièvre).

Dans les formes les plus graves, les symptômes sont une perte de connaissance, des troubles neurologiques ou cardio-vasculaires pouvant entraîner un état de coma, puis la mort.

L’intoxication est souvent collective avec des symptômes variables d’une personne à l’autre, en fonction de la sensibilité et des particularités de chacun (personnes âgées, enfants, femmes enceintes et personnes ayant des pathologies préexistantes comme l’anémie ou une hémoglobinopathie, etc.).