Bulletin national d'information SOS Médecins du 26 mars 2013

Publié le 27 Mars 2013
Mis à jour le 3 juillet 2019

Après une baisse continue observée au cours du mois de février, l'activité des associations SOS Médecins tend à se stabiliser au cours de la semaine écoulée, avec des effectifs comparables aux saisons 2010-2011 et 2011-2012 pour la même période. On note en particulier une hausse modérée de l'activité totale chez les enfants de 5 à 14 ans (+19 % soit +1017 recours). A l'échelon régional, on observe une légère augmentation de l'activité en région Nord-Est. L'indicateur de grippe poursuit sa tendance à la baisse pour toutes les classes d'âge (-32 % de diagnostics tous âges confondus avec 1232 cas hebdomadaires) et dans toutes les régions. Cet indicateur ne représente plus que 4 % de l'activité globale des médecins des associations, pour des effectifs comparables à la saison 2011-2012 pour la même période. Chez les moins de 2 ans, l'activité liée à la bronchiolite est en hausse modérée (+25 % soit +29 passages) mais reste à un niveau comparable à 2010-2011 et 2011-2012 pour la même période. L'activité liée à la gastro-entérite est globalement stable sur la période tous âges confondus et pour toutes les régions, même si l'on observe une légère hausse de cette activité chez les enfants de 5 à 14 ans (+20 % soit +87 diagnostics). Cette activité représente 9 % de l'activité totale de SOS Médecins, pour des effectifs comparables à 2010-2011 et 2011-2012 pour la même période. L'indicateur de décès poursuit sa tendance à la baisse pour la deuxième semaine consécutive avec un niveau atteint comparable à 2010-2011 et supérieur à 2011-2012 pour la même période, tout en restant dans des valeurs attendues pour la saison. Cette évolution est observée dans toutes les régions à l'exception de la zone Nord-Est où l'on note une légère augmentation.Les principales pathologies reportées tous âges confondus par les médecins des associations sont la gastro-entérite, la rhino-pharyngite ainsi que les infections de la sphère ORL, même si l'évolution par rapport à la semaine précédente montre une stabilisation du nombre de diagnostics pour ces pathologies. A noter une élévation de la proportion de diagnostics d'asthme par rapport à l'activité totale, tous âges confondus.