Epidemiology of pulmonary tuberculosis in France. Can the hospital discharge database be a reliable source of information?

Publié le 1 Novembre 2014
Mis à jour le 5 juillet 2019

OBJECTIVE: in France, tuberculosis surveillance is based on mandatory notification (MN) of cases. However, the MN does not allow the full description of cases, and underreporting limits data interpretation. Aiming at better describing the cases of tuberculosis, the hospital record database (PMSI) was analyzed. PATIENTS AND METHOD: incident cases of active pulmonary tuberculosis identified in 2010 in France in the PMSI were included and their characteristics were compared with those of the cases identified through the MN. RESULTS: in 2010, 5158 incident cases of pulmonary tuberculosis were identified in the PMSI. The mean duration of hospitalization was higher for cases considered contagious at least one positive test result on pulmonary sample (22 vs 13 days, P < 0.001). Among all cases, 5% were infected by HIV. Death was reported for 4% of cases. The number of pulmonary TB cases reported in the MN was 3781 in 2010. PMSI data by sex, region of residence and month of diagnosis were similar with those of the MN but patients were older in the PMSI (52 vs 47 years, P < 0.001). Considering the PMSI as exhaustive, sensitivity of the MN was estimated at 73.3% in 2010. CONCLUSION: PMSI data were compatible with those of the MN and the estimation of the sensitivity was close to other French studies. PMSI can be considered as an interesting tool aiming at improving our knowledge about tuberculosis (TB) cases and strengthening awareness where the sensitivity of the MN is low. Traduction du résume En France, la surveillance de la tuberculose repose sur la déclaration obligatoire (DO) des cas. Afin de compléter les informations de la DO, les données du Programme de médicalisation des systèmes d'information (PSMI) ont été analysées. Les cas incidents de tuberculose pulmonaire active identifiés en 2010 en France dans le PMSI ont été inclus et leurs caractéristiques ont été comparées avec celles des cas identifiés par la DO. En 2010, 5158 cas incidents de tuberculose pulmonaire ont été identifiés dans le PMSI. La durée moyenne d'hospitalisation était plus élevée pour les cas considérés contagieux (au moins un résultat d'examen positif sur prélèvement pulmonaire): 22 vs 13 jours (p<0,001). Parmi l'ensemble des cas, 5% étaient infectés par le VIH et 4% étaient décédés. Le nombre de cas pulmonaires de tuberculose rapportés dans la DO était de 3781 en 2010. Les données du PMSI étaient comparables à celles de la DO en ce qui concerne le sexe, la région de résidence et le mois de diagnostic mais les patients étaient en moyenne plus âgés dans le PMSI (52 vs. 47 ans, p<0,001). Considérant le PMSI comme exhaustif, l'exhaustivité de la DO était estimée à 73,3% en 2010. Les données du PMSI étaient compatibles avec les données disponibles; l'estimation de l'exhaustivité de la DO était identique aux autres études réalisées en France. Le PMSI semble donc un outil intéressant et le renouvellement de ces analyses peut contribuer à améliorer les connaissances sur les cas de tuberculose. (Traduction effectuée par la Cellule de Valorisation Editoriale - CeVE - de l'InVS)

Auteur : Girard D, Antoine D, Che D
Médecine et maladies infectieuses, 2014, vol. 44, n°. 11-12, p. 509-14