Chimiosensibilité du paludisme d'importation à Plasmodium falciparum en France en 1997

Publié le 18 Août 1998
Mis à jour le 5 juillet 2019

Les voyages en zone d'endémie palustre et le paludisme d'importation en France ont été en augmentation en 1996. Afin d'obtenir un échantillon représentatif du paludisme d'importation, 5 centres hospitaliers "sentinelles" ont envoyé l'intégralité de leurs isolats de Plasmodium, en 1997. Au total, 593 isolats provenant de 58 hôpitaux de la métropole sont parvenus au Centre national de référence de la chimiosensibilité du Paludisme (CNRCP) et à l'Institut de Médecine Tropicale du Service de Santé des Armées (IMTSSA). Plasmodium falciparum a été identifié pour 536 souches. Les données du CNRCP et de l'IMTSSA indiquent en 1997 une stabilité de la chloroquinorésistance du paludisme d'importation dans les zones d'où proviennent en plus grand nombre les isolats reçus. (adapté du texte)

Auteur : Di Piazza JP, Durand R, Vaslin L, Keundjian A, Longuet C, Pradines B, Le Bras J
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 1998, n°. 33, p. 141-2