Varicelle

La varicelle est une maladie virale infantile, très contagieuse dont la gravité augmente avec l’âge. C’est pourquoi sa vaccination en post exposition est recommandée chez les personnes à risque.

Mis à jour le 17 Juin 2019

Varicelle : notre action

Bien que la varicelle soit généralement bénigne chez l’enfant en bonne santé, elle peut entrainer des complications graves, voire mortelles notamment chez l’adulte non immunisé, l’immunodéprimé, la femme enceinte et le nouveau-né.
L’enjeu est donc de prévenir le risque de contaminations chez ces personnes à risque. Santé publique France a donc pour mission de gérer les cas groupés en collectivités et de s’assurer que les mesures de précautions sont mises en place.

La surveillance épidémiologique de la varicelle

La varicelle est surveillée par le réseau Sentinelles depuis 1990. Ce réseau est animé par l’Institut national de santé et de la recherche médicale (Inserm U707). Chaque semaine, le réseau rapporte, dans son bulletin hebdomadaire, une estimation du nombre de cas de varicelle qui ont consulté dans la métropole ainsi que des cartes décrivant leur répartition géographique.
Un rapport annuel est édité et publié en ligne chaque année, permettant d’avoir une estimation du nombre de cas annuel, du nombre de cas hospitalisés, du nombre de formes sévères. Santé publique France contribue à ce réseau et apporte son expertise aux agences régionales de santé et à la direction générale de la santé.

En savoir plus

Une action de prévention contre la varicelle

Santé publique France a créé un site d’information sur les vaccinations existantes en France, afin de répondre de façon fiable et scientifiquement validée aux questions que peuvent se poser la population et les professionnels de santé sur le sujet.

Une rubrique consacrée à la vaccination contre la varicelle est disponible dans deux espaces dédiés l’un en direction grand public et l’autre en direction des professionnels, pour mieux les accompagner dans leur pratique :