Oreillons
Oreillons

Les oreillons sont une infection virale, strictement humaine, pouvant s’accompagner de complications neurologiques ou génitales. Il est important que la couverture vaccinale soit optimale.

Mis à jour le 20 juin 2019

Oreillons : données

Avant l’introduction du vaccin en France, on évaluait à plusieurs centaines de milliers le nombre de cas annuels d’oreillons. Depuis, l’incidence qui était estimée en 1986 à 859 cas pour 100 000 habitants a chuté très rapidement. En 2017, elle était estimée à 6 pour 100 000 soit 150 fois moins.

Une protection contre les oreillons qui diminue avec le temps

L’âge médian des cas est passé de 5 ans en 1986 à 15,5 ans en 2017. Le statut vaccinal des cas diffère de manière très significative entre les deux périodes. Actuellement, les données du réseau Sentinelles sont en faveur d’une circulation très faible du virus. Toutefois plusieurs petits foyers épidémiques sont survenus au cours des années récentes. Ces foyers ont surtout été observés dans des communautés d’adolescents ou de jeunes adultes (établissements scolaires, universités, équipes sportives.
L’analyse de ces épisodes montre qu’une proportion importante de cas est survenue chez des sujets vaccinés plusieurs années auparavant avec deux doses de vaccin triple ROR. Des épidémies similaires sont survenues ces dernières années dans des pays occidentaux avec des couvertures vaccinales élevées (USA, Canada, Pays-Bas, Israël...). Les données sont en faveur d’une protection contre les oreillons qui diminue avec le temps, même après deux doses de vaccin.

Une augmentation de la couverture vaccinale 2 doses

La couverture vaccinale ROR « 2 doses » à 24 mois a augmenté ces dernières années. Elle est passée de 60,9% à 80,1% entre 2010 et 2016.