Repérer quand la consommation devient problématique.

Publié le 1 Novembre 2008
Mis à jour le 5 juillet 2019

Les médecins généralistes ne se sentent pas forcément compétents pour accompagner des jeunes ayant des consommations excessives d'alcool ou de cannabis. Pourtant, pour Philippe Castera, le généraliste est le mieux placé pour sensibiliser ces jeunes, à condition d'être formé, comme c'est le cas en Gironde. Avec des résultats incontestables.

Auteur : Dangaix Denis, Castera Philippe
La Santé de l'homme, 2008, n°. 398, p. 26-27