Conséquences des changements de codage des causes médicales de décès sur les données nationales de mortalité en France, à partir de l'année 2000

Publié le 25 Janvier 2005
Mis à jour le 5 juillet 2019

La codification des causes médicales de décès est la première des missions du CépiDc de l'Inserm. Cette codification a été profondément modifiée à partir des décès de l'an 2000. En premier lieu, la dixième révision de la Classification internationale des maladies (Cim10) a remplacé la neuvième révision (Cim9) utilisée depuis 1979. L'objectif de cette étude est d'analyser les conséquences des évolutions du processus de codage depuis l'année 2000 sur les tendances de la mortalité par cause. Compte tenu des changements importants du processus de codage à partir des décès de l'année 2000, il est en effet essentiel de documenter leur impact sur l'évolution des causes de décès enregistrées. Ce type d'information est indispensable pour l'ensemble des utilisateurs des données de mortalité analysant les tendances temporelles des taux de décès par causes. Ces évolutions de tendance peuvent être dues au changement de classification (passage de la Cim9 à la Cim10) ou au changement de mode de codage (passage du codage manuel au codage automatique).

Auteur : Pavillon G, Boileau J, Renaud G, Lefevre H, Jougla E
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2005, n°. 4, p. 13-6