Regroupement de cas de salmonellose à Salmonella Putten dans le Nord-Ouest de la France, Juillet-août 2008

Publié le 1 Février 2009
Mis à jour le 5 juillet 2019

Le 29 août 2008, le Centre national de référence (CNR) des Salmonella signalait à l'Institut de veille sanitaire la survenue de 4 cas de salmonellose à Salmonella Putten, sérotype identifié une seule fois depuis 2004. Les souches avaient été isolées entre le 31 juillet et le 12 août par des laboratoires d'analyses biologiques et médicales situés dans l'Eure, la Manche et l'Ille-et-Vilaine. Une enquête épidémiologique descriptive par la Cellule interrégionale d'épidémiologie Ouest, ainsi que des investigations vétérinaires, ont été menées afin de rechercher une source commune d'exposition et mettre en place d'éventuelles mesures de contrôle.Un cas certain a été défini comme une personne chez laquelle le CNR Salmonella avait isolé Salmonella Putten entre le 15 juillet et le 15 septembre. Des cas probables ayant présenté diarrhée et fièvre (durée>24 h) ont été recherchés dans l'entourage des cas certains. Neuf cas, dont 8 certains, résidant dans le Calvados, l'Ille-et-Vilaine, la Loire-Atlantique et la Manche ont été recensés sur cette période. L'âge médian était de 42 ans [9-81]. Les principaux signes étaient des diarrhées et douleurs abdominales. Deux cas ont été hospitalisés.Tous les cas avaient consommé des steaks hachés frais de boeuf dans les jours précédant le début des symptômes ; 6 évoquaient un mode de consommation crue ou saignante. Six cas déclaraient des achats dans des magasins d'une même enseigne approvisionnée en steaks hachés frais par un seul atelier de transformation de viande bovine de la région. Des autocontrôles réalisés dans cet atelier ont identifié le sérotype Putten sur des steaks hachés frais produits le 24 juillet et sur de la viande hachée commercialisée en vrac et produite le 6 août. Les investigations tardives au regard de la date limite de consommation n'ont pas permis le retrait des lots contaminés. L'épisode identifie de nouveau que la viande de boeuf hachée insuffisamment cuite peut jouer un rôle déterminant dans la survenue des salmonelloses.(R.A.

Auteur : Guillois Becel Y, Loury P, Le Mao A, Briand A, Jourdan Da Silva N, Vaillant V
Année de publication : 2009
Pages : 20 p.