Surveillance épidémiologique dans les Pays de la Loire. Point au 23 novembre 2016.

Publié le 29 Novembre 2016
Mis à jour le 20 juin 2019

Au cours de la semaine dernière dans la région :

Début d'augmentation des bronchiolites chez les enfants âgés de moins de deux ans aux urgences pédiatriques du CHU d'Angers en semaine 46 (avec dépassement du seuil). Dans l'Ouest de la région, la situation restait calme la semaine dernière : les consultations SOS Médecins (Nantes et Saint-Nazaire) et les passages aux urgences pédiatriques du CHU de Nantes sont toujours en dessous du seuil épidémique de bronchiolite. Quelques isolements de virus respiratoire syncytial (VRS) ont été rapportés par les laboratoires de virologie des CHU de Nantes et d'Angers. Sur l'ensemble de la France, la dynamique de diffusion temporo-spatiale des épidémies de bronchiolites (à VRS) n'est pas homogène. Actuellement, deux régions (Ile de France et PACA) sont entrées en phase épidémique.Après une accalmie pendant les vacances de la Toussaint, les consultations pour gastro-entérite chez SOS Médecins ont repris leur progression depuis deux semaines, se situant toujours au dessus du seuil. Cette épidémie affecte peu les services d'urgences hospitalières pédiatriques, ce qui est en faveur d'une circulation de norovirus (avec prédominance de vomissements et gravité limitée).

Année de publication : 29/11/2016