Surveillance épidémiologique dans les Pays de la Loire. Point au 31 décembre 2014.

Publié le 31 December 2014
Mis à jour le 12 mai 2019

Au cours de la semaine dernière dans la région :

  • Après 5 semaines d'évolution, l'épidémie de bronchiolite a atteint un plateau dans la partie ouest de la région et devrait décroitre rapidement dans les 2 prochaines semaines. Dans la partie est de la région, l'épidémie démarre avec retard : augmentation importante des passages de nourrissons < 1 an aux urgences pédiatriques au Mans depuis 2 semaines et à Angers depuis 1 semaine. Les isolements de VRS au CHU d'Angers sont en augmentation de façon concordante.
  • Augmentation des gastro-entérites (GEA) diagnostiquées par SOS Médecins et par les services d'urgence, avec un pic particulier observé le 27 décembre, très en faveur d'infections à norovirus acquises lors du repas de Noël.
  • L'activité grippale est encore faible avec un premier cas sévère hospitalisé en réanimation. Les virus grippaux identifiés en Amérique du Nord et dans plusieurs pays européens montrent une prédominance d'un nouveau variant de virus H3N2 présentant une déviation antigénique par rapport à la souche vaccinale. Ceci pourrait entrainer une baisse de l'efficacité vaccinale et des formes plus sévères chez les personnes âgées.
  • Les foyers épidémies d'IRA et de GEA en Ehpad sont en augmentation depuis 1 semaine.

Année de publication : 31/12/2014