Surveillance de la leptospirose à La Réunion. Point épidémiologique au 13 février 2015.

Publié le 16 Février 2015
Mis à jour le 12 mai 2019

Situation épidémiologique

Le nombre de cas en 2014 est semblable à celui de 2013. Toutefois, pour la première fois une augmentation des cas suite à un cyclone a été clairement mise en évidence. Après un incident climatique (cyclone, inondations, etc.), il est important que la population se protège lors des travaux de nettoyage ou de remise en état en portant des gants, bottes et vêtements longs. Depuis deux ans, la part des loisirs aquatiques ne cesse d'augmenter même si les activités agricoles (élevage, maraichage, jardinage) de loisir ou professionnelles restent toujours à l'origine du plus grand nombre de cas de leptospirose.En cas de signes cliniques survenant après ces activités à risque, il faut consulter son médecin et lui signaler l'activité à risque.

Année de publication : 16/02/2015