Surveillance par le réseau d'écoles sentinelles à La Réunion. Point au 8 mars 2012.

Publié le 8 Mars 2012
Mis à jour le 13 mai 2019

Durant l'épidémie de grippe A(H1N1)2009, un partenariat a été mis en place entre la Cire océan Indien et le Rectorat de la Réunion afin de disposer, chaque semaine, du taux d'absence scolaire calculé sur l'ensemble des établissements scolaire de l'île. Cet indicateur a contribué au suivi de l'impact de l'épidémie sur la population et son recueil systématique pendant toute la durée de l'épidémie a permis de démontrer la faisabilité d'une telle surveillance.

Cette expérience a conduit à s'interroger sur la pertinence d'un système pérenne de surveillance sanitaire basé sur le suivi de l'absence scolaire. Afin d'étudier cette pertinence, un projet pilote de surveillance de l'absence scolaire a été conçu, basé sur le modèle de l'expérience de la pandémie grippale à partir d'un échantillon d'écoles volontaires pour transmettre quotidiennement leur taux d'absence. La première étape de la phase pilote du projet a été mise en place du 19 avril au 2 juillet 2010. La 2ème étape de la phase pilote a repris du 4 avril 2011 au 1er juillet 2011 puis du 17 octobre 2011 jusqu'à la fin de l'année scolaire en juillet 2012. A l'issue de la phase pilote, la pertinence de ce système de surveillance sera évaluée et il sera décidé de son maintien, voire de son extension.

Année de publication : 08/03/2012