Formes graves d'infection par le virus A(H1N1)v2009 à La Réunion en 2009 et en 2010

Publié le 1 Mai 2011
Mis à jour le 10 septembre 2019

Dans l'hémisphère sud, La Réunion est la sentinelle des infections survenant préférentiellement au cours de l'hiver austral, susceptibles de gagner quelques mois plus tard l'hémisphère nord, telle l'infection à A(H1N1)v2009. Nous rapportons les caractéristiques des patients admis en 2009 et 2010 dans notre service de réanimation principalement pour détresse respiratoire aiguë, à la suite d'une infection à A(H1N1)v2009. Les données démographiques, cliniques, biologiques, ainsi que les traitements et le devenir des patients admis pour infection virale à A(H1N1)v2009 exclusivement confirmée par RT-PCR ont été recueillis de façon prospective. Au cours des années 2009 et 2010, 25 patients ont répondu aux critères définis d'infection à A(H1N1)v2009. L'âge médian était de 40,4 (±17,4) ans. La plupart d'entre eux (22/25) présentaient des facteurs de comorbidité: pathologies chroniques, surpoids ou obésité, grossesse, trisomie. Les principaux motifs d'admission en réanimation ont été les pneumonies virales avec tableau de syndrome de détresse respiratoire aiguë. Le recours à la ventilation artificielle a été nécessaire chez 22 des 25 patients, avec recours à des méthodes sophistiquées et réservées à quelques centres au niveau national, telles que les techniques d'oxygénation extracorporelle (ECMO) ou ventilation à haute fréquence (HFO). Au cours des deux années, 12 décès (48 %) sont survenus essentiellement dans des tableaux de défaillance multiviscérale. Au cours des hivers et automnes australs 2009 et 2010 et pendant une période de plusieurs semaines, l'infection à A(H1N1) v2009 a entraîné une surcharge d'activité notable dans les services de réanimation de La Réunion. L'échec de la campagne de vaccination, notamment des personnes à risques, a eu pour conséquence la survenue de nouveaux cas graves en 2010, notamment parmi les personnes à risques. Le recueil de ces données peut aider à la planification et à l'anticipation de la prise en charge d'autres épidémies grippales. (R.A.)

Auteur : Gauzere BA, Bussienne F, Bouchet B, Jabot J, Roussiaux A, Drouet D, Djourhi S, Leaute B, Belcour D, Bossard G, Champion S, Jaffar Bandjee MC, Belmonte O, Vilain P, Brottet E, Hoang L, Vandroux D
Bulletin de la Société de pathologie exotique, 2011, vol. 104, n°. 2, p. 97-104