Description des cas de chikungunya notifiés par les médecins du Réseau de surveillance pendant l'épidémie à La Réunion, France, 2005-2006.

Publié le 21 Octobre 2008
Mis à jour le 10 septembre 2019

Le Réseau de surveillance de la grippe, de la dengue et des diarrhées aiguës de La Réunion, composé de médecins libéraux et animé par l'Observatoire régional de la santé (ORS), a été mobilisé pour surveiller le chikungunya dès l'apparition des premiers cas en avril 2005. L'objectif est de décrire les caractéristiques des cas cliniques de chikungunya notifiés par les médecins du Réseau de surveillance au cours de l'épidémie. Ce Réseau reposait sur 28, puis 43 médecins répartis sur 23 des 24 communes de l'île. Les données concernant les cas ont été saisies par la Cellule interrégionale d'épidémiologie Réunion-Mayotte (Cire RM). Les médecins du Réseau ont notifié un total de 6 434 cas de chikungunya vus en consultation. Les patients ayant consulté les médecins du Réseau ont été plus fréquemment des adultes et des femmes qu'en population générale. Les signes cliniques les plus fréquemment déclarés étaient : la fièvre et les arthralgies (critères d'inclusion), suivis par les céphalées, les myalgies, les éruptions cutanées, puis les signes digestifs et autres signes cutanés. Des différences cliniques selon la période épidémique ont été observées. Les cas notifiés par les médecins sentinelles ont permis d'estimer le nombre de cas incidents survenus à La Réunion chaque semaine. Ce système de surveillance a démontré sa réactivité et sa représentativité lors de cette épidémie, et ainsi acquis une bonne expérience pour la surveillance d'un phénomène émergent. (R.A.)

Auteur : Brottet E, Renault P, Glorieux Montury S, Franco JM, Turquet M, Balleydier E, Pierre V, Lassalle C, Rachou E
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2008, n°. 38-39-40, p. 346-9