Surveillance sanitaire en région Midi-Pyrénées. Point épidémiologique au 26 février 2015.

Publié le 27 Février 2015
Mis à jour le 12 mai 2019

Pic de l'épidémie de grippe dépassé et épidémie forteAu niveau national, le nombre de consultations pour syndromes grippaux en médecine ambulatoire est en baisse depuis 2 semaines. L'épidémie, à son pic, était au 13ème rang des épidémies les plus fortes sur les 30 dernières années. En semaine 8, le taux d'incidence national était de 750/100 000 consultations pour syndrome grippal, soit plus de 485 000 nouveaux cas en semaine 8 et 2 500 000cas depuis le début de l'épidémie.Les personnes âgées sont les plus sévèrement touchées par l'épidémie de grippe. Le nombre d'hospitalisations augmente toujours chez les personnes de 65 ans ou plus alors que ce nombre diminue dans les autres classes d'âge. Les épisodes de cas groupés d'infections respiratoires aiguës en collectivité de sujets âgés ont été nombreux cette saison mais sont en baisse depuis la semaine 6.La mortalité toutes causes continue son augmentation principalement chez les personnes de 65 ans ou plus. La part des décès liée à l'épidémie de grippe n'est pas connue précisément à l'heure actuelle. L'augmentation de la mortalité est également observé dans plusieurs pays européens.Au niveau régional, le nombre de consultations pour syndromes grippaux en médecine ambulatoire a diminué mais le nombre de passages aux urgences est stable par rapport à la semaine précédente d'après les établissements participant au réseau Oscour®,. Depuis le début de la surveillance, 56 cas graves hospitalisés en réanimation ont été signalés à la Cire Midi-Pyrénées (3 cas hospitalisés en semaine 8).

Année de publication : 27/02/2015