Surveillance sanitaire en Languedoc-Roussillon. Point épidémiologique au 16 juillet 2015.

Publié le 20 Juillet 2015
Mis à jour le 12 mai 2019

Points clés

  • Maladies vectorielles : 80 signalements de cas suspects de chikungunya ou de dengue ont été reçus depuis le 1er mai 2015. Trois cas importés de dengue (acquis au cours d'un voyage en zone d'endémie) ont été confirmés. Pour cette saison, aucun cas autochtone n'a été diagnostiqué à ce jour dans la région.
  • Activité hospitalière et médicale en région : l'activité des associations SOS Médecins de Nîmes et Perpignan a été nettement plus élevée en ce WE prolongé, avec près de 1000 consultations et visites du 11 au 14/07. L'activité des structures d'urgences continue d'augmenter, comme chaque année en saison estivale, la part des personnes ne résidant pas habituellement dans la région continuant d'augmenter. Les Samu ont été fortement mobilisés aussi du 11 au 14/07.
  • Système d'alerte canicule et santé : les départements de la région Languedoc-Roussillon sont tous en veille saisonnière.

Année de publication : 20/07/2015