Surveillance sanitaire en Languedoc-Roussillon. Point épidémiologique au 9 janvier 2014.

Publié le 14 Janvier 2014
Mis à jour le 30 juillet 2019

Points clés

  • Gastro-entérite : activité forte en région Languedoc-Roussillon ; tous les indicateurs suivis pour les différentes sources de données témoignent d'une forte circulation des virus liés à la gastro-entérite ;
  • Bronchiolite : activité très forte en région Languedoc-Roussillon, proche du pic épidémique ; activité encore forte au niveau national avec diminution du nombre de cas en semaine 2014-01 ;
  • Grippe : activité faible ; quelques cas sporadiques recensés par les laboratoires de virologie des CHU de Nîmes et Montpellier ; une légère augmentation des cas diagnostiqués au niveau des associations SOS Médecins Nîmes et Montpellier ;
  • Tensions hospitalières : cette semaine, plusieurs établissements ont signalé des situations de tension.