Surveillance sanitaire en région Midi-Pyrénées. Point épidémiologique au 3 octobre 2013.

Publié le 4 Octobre 2013
Mis à jour le 30 juillet 2019

Fait marquant : Intoxications par ingestion de champignons non comestibles

Au cours du week-end dernier du 28 et 29 septembre, 15 personnes ont été intoxiquées suite à la consommation de champignons dans les départements de l'Ariège, l'Aveyron, la Haute-Garonne et du Tarn. Les symptômes apparus dans les 2 à 3 heures après l'ingestion ont été marqués par des douleurs abdominales, des diarrhées et des vomissements. Les personnes ont consulté aux urgences, cependant leur état n'a pas nécessité d'hospitalisation. Les champignons à l'origine de ces intoxications étaient soit de la famille des tricholomes, tel que l'agaric jaunissant ; soit de la famille des coulemelles, tel que la lépiota subincarnata ; soit des bolées de Satan. Les premiers signes d'alerte d'une intoxication par ingestion de champignons non comestibles sont semblables à ceux d'une intoxication alimentaire. Les premiers symptômes visibles peuvent être des vomissements, une diarrhée, des douleurs abdominales, des nausées, de la fièvre, une importante sudation, des rougeurs sur la peau, une forte excitation, des hallucinations, de l'hypertension, des céphalées. En fonction de leur toxicité, les symptômes peuvent survenir entre 15 min à plus de 6 heures après le repas. Les symptômes survenant plus de 6 heures après l'ingestion d'un repas de champignons sauvages sont le signe d'une intoxication grave. L'intoxication peut entrainer des symptômes pouvant aller de la gastro-entérite aiguë jusqu'au décès.La saison des champignons débute dans nos départements de Midi-Pyrénées. Par mesure de prévention, l'ARS recommande d'être vigilant à l'identification de ces derniers et de ne pas hésiter à faire identifier la cueillette à un pharmacien afin de s'assurer qu'ils sont propres à la consommation. Il convient également de ne pas hésiter à consulter son médecin traitant devant tout signe inhabituel suite à l'ingestion de champignons.