Surveillance sanitaire en Languedoc-Roussillon. Point épidémiologique au 3 octobre 2013.

Publié le 4 Octobre 2013
Mis à jour le 30 juillet 2019

Points clés

  • Surveillance des maladies vectorielles : aucun cas de chikungunya ou de dengue n'a été recensé depuis le début de la surveillance en région Languedoc-Roussillon.
  • Maladies respiratoires : - asthme : augmentation du recours aux urgences habituel à cette période de l'année - pneumopathie : faible activité - infections respiratoires aiguës basses : légère augmentation au niveau des urgences - bronchite : légère augmentation de l'activité en lien avec les bronchites aux urgences, augmentation plus marquée pour SOS Médecins. - bronchiolite : légère augmentation des passages aux urgences pour les moins de 2 ans, habituellement observée avant l'épidémie.Le rhinovirus circule !
  • Gastro-entérite : Le réseau Sentinelles a estimé que le taux d'incidence de la région Languedoc-Roussillon était supérieur au seuil épidémique national (données non consolidées). Les données transmises par les structures d'urgences et les associations SOS Médecins ne montrent pas de tendance particulière pour ce motif.